La capacité d’achat de la résidence principale

Si vous désirez devenir propriétaire de votre résidence principale, vous devez commencer par calculer le budget que vous pourrez consacrer au financement de cette opération. Pour faire ce calcul, vous devez en premier lieu tenir compte du montant de l’épargne que vous pouvez débloquer pour constituer votre apport personnel et éventuellement du prix de vente que vous pouvez retirer du bien dans lequel vous demeurez actuellement si vous en êtes propriétaire.

D’autre part, il faut que vous calculiez votre capacité d’emprunt. Cette capacité dépend du montant total des revenus de votre foyer et des autres emprunts que vous devez rembourser.

Le calcul de votre apport personnel

Pour effectuer un calcul de capacité d'emprunt, il faut d’abord calculer le total des sommes que vous avez épargnées et que vous pouvez débloquer. Il s’agit notamment des montants suivants :

  • Montants placés sur des livrets d’épargne, sur un compte d’épargne-logement ou sur un plan d’épargne logement.
  • Montant des sommes que votre employeur ainsi que celui de votre conjoint peuvent débloquer pour le financement de votre achat.
  • Valeurs mobilières que vous possédez et que vous pouvez vendre dans de bonnes conditions.
  • Si vous êtes propriétaire de votre résidence principale actuelle et si vous envisagez de la vendre pour financer l’achat de votre nouveau logement : différence entre sa valeur et le solde de l’emprunt immobilier ayant financé son achat.

Le calcul de votre capacité d'emprunt

En France, les banques considèrent que l’endettement d’un client est raisonnable si le total des mensualités de ses emprunts ne dépasse pas le tiers de ses revenus mensuels. En conséquence, pour calculer votre capacité d’emprunt, vous devez diviser par trois le montant total des revenus mensuels de votre foyer et déduire du résultat obtenu les mensualités des emprunts que vous devez déjà rembourser.

Immobilier neuf

Sachez toutefois que vous pouvez aussi rembourser vos emprunts en cours par anticipation pour accroître votre capacité de remboursement d’un prêt immobilier.

Vous pouvez par ailleurs accroître cette capacité en faisant les démarches suivantes :

  • Demander un prêt à taux zéro si vous y avez droit compte tenu du montant de vos revenus.
  • Mettre les banques en concurrence pour obtenir un taux aussi avantageux que possible.
  • Comparer les offres des assureurs pour l’assurance décès-incapacité de travail de votre futur emprunt.

Sachez enfin qu’il faut bien négocier le prix d’achat de votre futur logement, surtout si le bien qui vous intéresse a besoin de travaux.

fr be lu ca